De quoi sont faits les mouchoirs en tissu ?

Publié par
What are handkerchiefs made of

Dénichez le meilleur tissu pour votre mouchoir.

Vous vous lancez dans l’adoption du mouchoir en tissu, mais vous vous posez des questions, quant au matériel à choisir ? Que vous magasiniez un joli mouchoir ou que vous soyez suffisamment talentueux pour le confectionner vous-même, prenez le temps d’en apprendre plus sur les différents matériaux que vous pourriez utiliser. Heureusement, on a tout rassemblé ici pour que vous puissiez facilement décider. Mais de rien, ça fait plaisir !

Les mouchoirs en coton

En réalité, il y a une panoplie de différents tissus que vous pourriez utiliser pour confectionner un mouchoir en tissu, mais selon nous, le coton est le tissu le mieux adapté.

Pourquoi ? Eh bien parce que :

  • le coton est hypoallergène
  • il est très absorbant
  • c’est un tissu facile à entretenir

Ceci étant dit, il existe différents types de tissages et différentes qualités de coton. Attention au coton de piètre qualité, car il sera moins durable. Voici un survol des différents types de coton proposés sur le marché, pour que puissiez mieux comprendre les distinctions et ainsi choisir celui qui vous conviendra le mieux.

Le satin de coton bio

Fait de fibres de haute qualité, le satin de coton certifié biologique est extrêmement durable et revêt une apparence brillante. D’une légèreté impressionnante en simple épaisseur, il est très doux et peut être doublé pour une épaisseur agréable et un usage fonctionnel. Le satin de coton bio peut être trouvé dans plusieurs pays dans un nombre restreint de teintes, mais avec peu de motifs excitants (à moins d’être sérigraphiés à la main). En revanche, si vous aimez les choses simples, vous pouvez habituellement trouver du satin de coton bio non blanchi et non teint  à un prix raisonnable — même si ce sera toujours plus cher que du satin de coton dont la provenance est douteuse (et la qualité inférieure!).

Le satin de coton — tout court.

Le satin de coton « standard » est plutôt épais, mais tissé moins serré que le satin de coton bio de meilleure qualité. En effet, quand on ne connaît pas la provenance, on peut moins facilement prévoir la durée de vie du tissu ou anticiper comment il réagira au lavage. Souvent, le satin de coton « standard » est donc moins durable. Son attrait ? Sa grande douceur !

Le linon de coton peigné

Précieux — comme son nom l’évoque, le linon de coton est tissé très très finement, c’est donc une matière très durable. En revanche, il est si fin — que le tissu est presque translucide, donc une seule épaisseur de linon ne suffit pas en matière d’absorption. Pour former un mouchoir agréable à l’utilisation, il est ainsi préférable de doubler le tissu. Une autre particularité du linon de coton est qu’il devient plus absorbant au fil du temps et des utilisations… Donc mouchez, lavez et réutilisez autant que possible !

La popeline de coton

La popeline est plutôt robuste, malgré son tissage fin. Plus résistante que la plupart des satins de coton, elle est un peu plus rêche au toucher. Ce qui est génial, c’est que la popeline est disponible en une grande variété de couleurs — même en bio. Pourquoi ? Eh bien parce que c’est une matière très populaire pour les projets de couture, puisque son type de tissage en fait un tissu stable et facile à coudre.

Le tissu jersey

Se moucher dans du jersey de coton, c’est un peu comme se moucher dans son t-shirt. Un peu étrange à cause de l’élasticité et de la différence de finition entre les faces avant et arrière du tissu, mais pas déplaisant ! Tricoté et non pas tissé, le jersey s’étire facilement. Attention aux mélanges — le jersey n’est pas toujours tricoté à 100 % avec des fibres de coton. On recommande ce type de tissu pour réaliser un mouchoir réconfortant — mais pas forcément le type que vous aurez envie de montrer fièrement… Bah, tout comme votre linge mou finalement 🙂

La flanelle

La flanelle, c’est pas forcément le tissu qui vient en tête quand on pense « mouchoir en tissu » — notamment à cause de son côté duveteux et feutré. Mais pourtant, c’est un tissu ultra doux au toucher. Si vous essayez d’imaginer l’expérience de mouchage, pensez pyjamas de Noël ou couverture pour la télé. La flanelle est définitivement sympa à essayer si vous avez un horrible rhume ou des allergies débilitantes. Votre nez irrité vous remerciera du confort accru !

Les mouchoirs en bambou

Le bambou est l’un des tissus les plus absorbants sur le marché. Par contre, c’est également l’un des tissus les plus épais et, selon certains, une matière un peu plus fragile — bien que selon notre expérience, ce ne soit pas le cas. Un autre attrait du bambou est qu’il ne retient pas les odeurs… Bien que le mucus ne sente pas vraiment mauvais, selon nous (!). À savoir au sujet du bambou :

  • C’est un tissu super pratique
  • Le bambou revêt des qualités semblables à celles du coton
  • C’est une matière durable
  • Le bambou a des propriétés antibactériennes naturelles
  • C’est un tissu génial pour les enfants, qui peut être utilisé mouillé ou sec (surtout dans le cas d’un tricot de type éponge)
  • Le bambou n’est pas difficile à nettoyer
  • Il peut être trouvé sans teinture ni blanchissant, 100 % naturel et certifié bio.

Les mouchoirs en lin

Le lin, c’est chouette parce que c’est un peu comme un bon vin — ça devient meilleur avec le temps. En effet, le lin devient de plus en plus absorbant — et de plus en plus doux au fil des utilisations ! Par contre, lorsque le lin est tout neuf, il peut être très peu absorbant et même un peu rêche. Et, si vous avez déjà eu une paire de pantalons en lin — vous savez que l’un des défis du lin est qu’il se froisse très facilement. Si votre fer à repasser vous procure du plaisir, ça ne vous gênera pas trop (et franchement, le lin bien repassé c’est vraiment joli !) — mais si votre projet de vie est de réduire au maximum le temps passé sur les tâches ménagères (comme nous), ce n’est sans doute pas le tissu pour vous.

La microfibre

Oubliez la microfibre, sincèrement ! Bien qu’elle soit une meilleure matière que le coton pour astiquer votre écran ou polir vos lunettes (en effet, elle n’égratignera pas la surface !) — ce n’est définitivement pas la matière idéale pour vous moucher. Sans rire, la microfibre est super brillante et complètement inadéquate quand il est temps d’absorber les écoulements.

Les mouchoirs en soie

De façon générale, on peut considérer que la soie est un tissu destiné à une fonction décorative — et non pas un usage pratique… À moins d’être doublée de tissu absorbant, comme le coton. Pourquoi ? Parce que la soie est très très fine — presque translucide — et souvent soyeuse (à défaut de vous proposer un qualificatif mieux adapté) — ce qui n’est pas idéal pour l’absorption. Notre conseil ? Utilisez la soie en pochette pour le costume et optez pour le coton si vous recherchez un mouchoir pratique et fonctionnel.

Les mouchoirs en dentelle

À nouveau — la dentelle sert plutôt pour faire joli… Bien qu’à l’époque de nos grands-parents, les mouchoirs avaient souvent un contour en dentelle. Ce n’est pas trop notre esthétique, mais ça peut tout à fait fonctionner pour enjoliver votre mouchoir de coton sur le pourtour, si le look vous plaît !

Notre conseil « pro » sur le choix de tissu pour votre mouchoir

Attention aux mélanges synthétiques — les fibres naturelles sont mieux adaptées pour l’hygiène personnelle. Même si les tissus synthétiques sèchent rapidement (ce qui est un atout !), mieux vaut éviter le polyester, qui est fait à base de charbon et de pétrole — des éléments que vous ne voudrez pas forcément mettre en contact avec la peau de votre visage !

Taille de votre mouchoir

Parlons de la taille de votre mouchoir ! Si vous optez pour un mouchoir en coton, la taille idéale se situe aux alentours de 28 x 28 cm ou 30 cm x 30. Et, si vous souhaitez que votre mouchoir soit plus absorbant, pensez à adopter un mouchoir doublé, ce qui vous évitera d’avoir besoin d’un mouchoir immense qui ressemble à un drap. Si vous considérez le bambou ou un tissu épais, vous pouvez vous satisfaire d’un mouchoir de plus petite taille, puisque la matière sera plus épaisse et plus absorbante. Nos mini-TSHUs (lingette / mouchoir) ont une excellente capacité d’absorption, même s’ils ne mesurent que quelque 20 x 20 cm.

Comment nettoyer votre mouchoir en tissu ?

C’est vraiment tout simple : quand il s’agit de tâches ménagères, on préconise un minimum d’effort. Nettoyez votre mouchoir en tissu avec le reste de vos vêtements en machine, à l’eau froide (la température idéale est de 20 à 30 degrés, pour vous assurer que vos crottes de nez fondent comme il faut) — et séchez-le sur la corde à linge, pour un peu d’action antibactérienne, gracieuseté du soleil. Si votre mouchoir est taché, laissez-le tremper dans un seau avec un détachant écolo — puis, rincez-le et lavez-le en machine, comme d’habitude.

Vous pourriez aussi être intéressés par les articles suivants :

  • Comment utiliser le mouchoir en tissu ?
  • Combien de mouchoirs en coton faut-il au quotidien ?
Follow me!

Marion Poirier

Co-founder & CEO chez TSHU
Fusée, pieuvre et un tantinet bordélique, Marion est maman, parce qu’elle a quatre enfants. Mais avant tout, c’est une femme, une amoureuse, une fonceuse, une passionnée, entrepreneure et aventureuse, mais aussi une timide et une sensible qui le cache plutôt bien. Écolo mais pas grano, elle adore les trucs zéro-déchets, le poisson cru, la danse, la mode et le thé pas sucré.
Marion Poirier
Follow me!

Les derniers articles par Marion Poirier (tout voir)