L’habitude la plus facile à adopter.

Publié le Laisser un commentaire
serviette de table en tissu

Selon moi, c’est sans conteste la serviette de table en tissu ! Pourquoi ? Parce qu’elle ne touche pas à l’hygiène personnelle. Parce qu’elle fait partie des traditions. Parce qu’elle est belle (quand on la choisit bien) et parce qu’elle sert de plein de façons différentes. Je vous explique comment on l’a adopté chez nous? C’est parti.

Le compagnon coloré de notre salle à manger

Chez nous, chaque membre de la famille a SA serviette de table. Ça fait 9 ans qu’on les adoptées donc avec le temps, les couleurs ont changé (non pas parce que les serviettes n’ont pas tenu, mais plutôt parce que Thomas encourage nos enfants à négocier et franchement, ils sont rendus pas mal bons !!!).

Comme j’aime bien faire les choses en grande (et que je n’aime pas trop faire le lavage), on a chacun 3 ou 4 serviettes de la même couleur et on les fait tourner en fonction de leur état. Moi et Thomas, on peut se servir de la même serviette de table pendant plusieurs jours — mais selon ce qu’on mange et qui le mange, il faut parfois tourner plus vite. 

D’ailleurs, pour Laurent (3 ans), on utilise encore des petites lingettes en bambou humides au lieu d’une serviette de table en coton, parce qu’on peut la laver après chaque repas, et ça permet de mieux lui nettoyer les mains et les joues quand il a fini de manger.

Et pour les invités, on a quelques serviettes de couleurs différentes, comme ça pas de confusion quand on reçoit des amis à manger ! 

Comment ranger tout ça après le repas ?

On a essayé plusieurs façons de ranger nos serviettes de table après les repas :

  1. La plier et la déposer sur le dossier de chaque chaise après avoir débarrassé la table (comme au resto). Mais c’était pas pour nous — chaque fois que quelqu’un passait à côté de la table, les serviettes tombaient et bien évidemment, personne les ramassait. Si bien qu’on se retrouvait avec plein de serviettes par terre entre les repas (miam !).
  2. La plier joliment et la laisser sur la table. Super idée en théorie, mais en pratique… Pas pratique ! Dès que quelqu’un devait voler un petit coin de table pour faire ses devoirs — dessiner — faire de la pâte à modeler ou un casse-tête, les serviettes se faisaient bousculer, et même des fois ranger ailleurs (mais où donc ?).
  3. Les lancer dans un petit panier ou un grand bol. BINGO. Chez nous, c’est l’option qui a été retenue. C’est pas ce qu’il y a de plus joli, mais ça marche. Tout le monde a adopté l’habitude et les serviettes sont toutes déposées dans un petit panier ou un bol après chaque repas, prêtes à resservir.
serviette table en coton

Jamais sans ma serviette de table

Une fois qu’on a bien adopté cette habitude de vie autour des repas à la maison, je me suis mise à emporter une serviette de table avec moi partout ! Quand on y pense bien, une serviette de table peut être super utile dans plein de situations, et nous permettre de réduire ses déchets même quand on n’est pas chez soi. Je m’en sers donc…

Pour emballer mon sandwich ou mes croissants

Si je quitte la maison à l’heure d’un repas ou que je n’ai pas eu le temps de manger et que je m’apporte des victuailles sur la route, j’aime bien emballer mon sandwich, mes tartines ou des pains au chocolat dans une serviette de table. J’enroule ce que je mange comme une fajita pour éviter que ça coule ou qu’il y ait des miettes partout et je déguste tout ça en marchant ou dans la voiture, selon mon plan de match. 

Pour accompagner les pique-niques de tout le monde

Ça m’arrive de préparer des petites boîtes à lunch pour les enfants quand on part faire une escapade au parc ou quand on attend l’un ou l’autre à l’une des mille activités qu’ils pratiquent à des heures impossibles. Pour Laurent qui est allergique aux produits laitiers, c’est souvent plus facile de préparer un petit thermos avec un plat chaud — et pour Olivier qui mange de tout (en théorie), mais qui est capricieux, le sandwich au jambon-avec-rien-dedans gagne toujours en popularité. 

Peu importe le menu, j’inclus toujours une grande serviette de table en coton, qu’on peut utiliser pour couvrir la surface sur laquelle on mange. Ça vous est déjà arrivé de voir votre enfant déposer son sandwich par terre pendant qu’il fait autre chose ? De rien, ça fait plaisir.

Pour partir en voyage

Ça peut avoir l’air d’une drôle d’idée, mais une serviette de table, ça prend vraiment pas beaucoup de place ! Et ça peut être super utile, peu importe où vous allez. Depuis notre voyage à Bordeaux en 2017, j’ai juré de ne plus jamais partir sans… Et je ne l’ai pas regretté !

serviette en tissu

Bonus : le tissu, ça coûte moins cher !

Prenons un exemple tout bête : celui de notre famille (et on est nombreux !), en considérant que 2 serviettes par personne suffisent (vous êtes sûrement moins paresseux que moi sur les tâches ménagères).

Pour 4 personnes (on exclut la tornade de 3 ans aux fins de l’exercice !), il faudrait donc 8 serviettes en coton, soit 8 x 20 $ = 160 $.

Chez nous, on a les mêmes serviettes depuis 9 ans, donc si on répartir la dépense sur les 9 dernières années, ça nous aura coûté 17 $ par année — soit moins de 5 $ par personne par année. En moyenne, une serviette de table en papier coûte 3 sous (le genre tout blanc qu’on trouve chez Walmart pas cher — si vous êtes plutôt du genre « funky toucans » ou « spiderman », c’est plus 87 sous l’unité !). Si on calcule donc 3 sous x 4 personnes x 3 repas par jour, on obtient une dépense de 36 sous par jour. Et si on multiplie ça par 365 jours (un an), on obtient 131,40 $. Et sur 9 ans, on parle de 1182,60 $, soit largement plus cher que le coût de serviettes de table en tissu ! L’investissement vaut donc largement la peine…

Le double bonus : on sauve des arbres (et chez TSHU, on en plante en plus !)

Vous aurez bien compris que 9 années de serviettes en papier, ça coûte beaucoup de sous, mais ça gaspille beaucoup de papier aussi ! On parle de près de 40 000 serviettes pour une famille de 4, sur 9 ans… C’est colossal ! Adopter la serviette de table en tissu c’est donc une façon de réduire de façon significative ses déchets, sans faire un gros compromis. Et, chez TSHU, on s’engage en plus à planter un arbre pour chaque serviette de table adoptée :).

Avez-vous fait le saut chez vous ? Si oui, comment ça s’est passé ? Sinon, l’envisagez-vous ? Racontez-moi tout ça, ça m’intéresse !

serviette de table réutilisable
Marion Poirier
Follow me!
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *