Mes 7 astuces pour une rentrée scolaire plus écolo

Publié le 2 commentaires
eco friendly back to school

Il y a quelques années, quand on a déménagé en France, j’ai eu le désir de monter un projet pour sensibiliser les parents à l’intérêt d’acheter seconde main dans le cadre de la rentrée scolaire. J’étais ébahie à la quantité de choses dont les enfants avaient « besoin » pour démarrer l’année du bon pied – du cartable neuf à la refonte de garde-robe, en passant par une trousse débordante de paquets de stylos, feutres et crayons neufs.

Bien sûr, il n’y a pas qu’en France qu’on a le réflexe d’acheter neuf pour la rentrée – mais j’ai eu l’impression, dans notre petit village du Sud, d’être un extra-terrestre avec nos vieilles choses, crayons récupérés, vieux sacs à dos et mouchoirs en tissu 🙂

Le projet ne s’est finalement pas fait, car après avoir réalisé un sondage auprès de nombreux parents, très peu étaient intéressés à acheter seconde main, mais j’ai découvert une entreprise très chouette qui proposait des fournitures scolaires usagées (et il n’y a pas plus écolo que le seconde main, selon moi !) et le sujet de la rentrée écolo a continué de me trotter dans la tête depuis.

Alors à l’aube de cette rentrée, je me suis dit que je partagerais avec vous les quelques trucs qu’on a développés au fil du temps pour faire une rentrée scolaire plus écolo ! Voici mes petites astuces, en espérant qu’elles vous soient utiles !

Astuce no. 1 Trier et récupérer

Avant toute chose, je vous conseille vivement de faire l’inventaire de ce que vous avez AVANT d’aller magasiner. Perso, chaque fois que je suis un peu paresseuse sur ce point, je le regrette !

Fournitures scolaires

Pour les fournitures scolaires, le mieux est de tout sortir (donc idéalement, de tout ranger à un endroit dans votre maison à la fin de l’année précédente), de tout compter et de dresser une liste avec tout ce que vous avez déjà. Puis, il suffit de prendre la liste transmise par l’école et de soustraire ce que vous avez déjà, pour avoir la liste de ce dont vous avez besoin. 

Ma petite astuce : conservez les cahiers qui ne sont pas 100 % utilisés à la fin de l’année scolaire et servez-vous en de cahier de brouillon pour les devoirs l’année suivante ! On a jamais trop de cahiers de brouillon…

Tenues vestimentaires

Côté vêtements, si vous avez l’habitude de renouveler la garde-robe de votre enfant à ce moment de l’année, c’est une super idée de faire comme pour les fournitures scolaires !

Méfiez-vous, moi quand je demande aux enfants s’il leur manque quelque chose, on me répond systématiquement soit un « non rien du tout » (FAUX !) ou un « oui, plein de t-shirts, pleins de chaussettes » (FAUX AUSSI, après vérification !). Donc, je fais comme pour les fournitures. Je sors tout, on essaye ce qui semble petit, on écarte ce qui est taché ou troué, et on compte. 

Chez nous, on est plutôt minimalistes alors on vise d’avoir des vêtements pour 7-8 jours maximum, car je sais que je fais inévitablement du lavage plus d’une fois par semaine et quand les enfants ont trop de choix, leur garde-robe devient un vrai fouillis en deux temps trois mouvements.

rentrée écolo

Astuce no. 2 Acheter seconde main

Chez nous, il est rarement question de s’acheter des vêtements neufs pour la rentrée (à part pour nos enfants qui portent des uniformes !), ni d’avoir un sac à dos différent chaque automne. On porte ce qu’on a jusqu’à ce que ça ne fasse plus et on tente de conserver les choses en bon état pour passer au prochain. Par moments dans la vie, où les finances étaient plus serrées, c’était stratégique – mais c’est resté important pour nous, même si au fil du temps on aurait théoriquement pu tout racheter d’un enfant à l’autre.

Une fois le décompte réalisé, je dresse une liste de ce qui manque et là, si vous voulez être écolo + +, vous pouvez acheter ces articles manquants seconde main, soit dans une friperie ou sur Kijiji ou Vinted si vous détestez magasiner en personne ! Autrement, vous pouvez privilégier des vêtements faits à partir de matières recyclées ou certifiés bio 🙂 Si vous achetez neuf (parce que vous préférez ou juste parce que vous ne trouvez pas ce que vous cherchez en usagé), pensez à faire des choix durables (soit opter pour des vêtements de qualité, qui dureront longtemps !) !

Nous on a toujours accepté les dons de familles ayant des enfants plus grands, et ça nous a énormément servi !!! (merci Gérald et Lydie, Tuija et Serge, Aurélie, Vanina, Laeti , Pascale et Dan!!!).

Dans certaines écoles, il est également possible d’acheter des manuels scolaires seconde main – ou même de faire du troc avec d’autres parents qui ont des enfants plus vieux ou plus jeunes 🙂

Astuce no. 3 : Choisir judicieusement

S’il faut acheter neuf, pourquoi ne pas faire des choix les plus écoresponsables possibles ?

Conçus pour durer

D’abord et avant tout, pensez à acheter des choses de qualité. En prenant un sac à dos de bonne qualité par exemple – préférablement de couleur neutre, vous pourrez espérer qu’il dure plusieurs années. Alors que si vous optez pour le sac dernier cri avec les vedettes Disney du moment ou un sac de qualité moindre (qui plait énormément à votre enfant, parce qu’il brille et projette des arcs-en-ciel par exemple !), vous risquez d’avoir à en racheter un l’année suivante. Idem pour les trousses, les boîtes à lunch, etc.

Réutilisables à perpétuité

Pour les stylos, pousse-mines et gommes à effacer, optez pour des produits qui se rechargent plutôt que des articles que l’on utilise et que l’on jette après. Ex. stylo plume avec cartouches ou stylo à bille rechargeable.

Écoresponsables

Lorsque c’est possible, optez pour des produits fabriqués avec des matières recyclées et gardez l’œil ouvert pour repérer les logos environnementaux (FSC, PEFC) qu’on peut apercevoir sur la plupart des fournitures scolaires qu’on trouve en magasin ! La plupart des grandes marques indiquent même le % de matières recyclées sur leurs articles.

Voici quelques éléments à garder en tête lorsque vous achetez vos fournitures scolaires :

  • Effaces : sans phtalates, sans latex
  • Colle : en bâton de préférence et à base d’amidon
  • Liquid paper : sans solvants
  • Calculatrices : solaires
  • Règle et aiguisoir : en métal plutôt qu’en plastique (si accepté par votre établissement !)
rentrée scolaire écolo

Conditionnés intelligemment

Choisissez des articles non emballés ou — s’ils le sont — emballés avec des matières recyclables ou compostables plutôt que du plastique (on aime le bon vieux carton !).

Si vous n’avez pas accès à des fournitures scolaires en vrac, achetez de gros paquets (ex. Une boîte de 25 stylos emballés dans du carton aura un impact environnemental moins grand qu’un ensemble de deux stylos emballés dans du plastique !).

Le local d’abord !

Si possible, choisissez des fournitures scolaires fabriquées localement, ou des marques basées près de chez vous ! (Psssssst, contrairement à ce que leur nom évoque, les cahiers CANADA sont fabriqués en Chine !!). Entre autres marques locales à retenir, pensez à :

  • Herschel (Vancouver) ou Louis Garneau (Saint-Augustin-de-Desmaures) pour les sacs à dos, les boîtes à lunch et les trousses à crayon
  • Hilroy (Toronto), Storex (LaSalle) ou DeSerres (Montréal), pour les cahiers, agendas, pochettes, crayons, colles, ciseaux et autres. Je nomme ceux-là principalement parce qu’ils sont abordables, mais si vous avez envie de faire des folies, il existe plein d’adorables petites marques qui se sont lancées dans la papeterie écoresponsable au Québec – comme Atelier Archipel, Papier & Latté, Baltic Club et bien d’autres !

Astuce no. 4 Prévoir d’avance

Ça peut avoir l’air ridicule comme conseil, mais je sais que quand je suis dernière minute et que sous pression, je dois agir VITE, j’ai plus tendance à prendre la première chose qui passe devant mes yeux (ou même sur Amazon j’avoue) pour cocher la case sur ma liste. Je vous conseille donc de prévoir ces petites courses de rentrée le plus tôt possible, et ainsi éviter les achats désespérés de dernière minute !!!

Astuce no. 5 Avoir une liste et être ferme

La rentrée, c’est toujours un peu festif et ça peut être tentant de laisser son enfant participer aux achats pour qu’il se sente impliqué et excité par cette nouvelle étape !

Mais, pour éviter que la liste s’allonge et que ces petites courses deviennent interminables (et chères), je vous conseille de définir en amont avec votre enfant la ou les choses qu’il pourra choisir lui-même. 

Vous vous éviterez ainsi un casse-tête ou une séance de négo endiablée à la caisse !

Astuce no. 6 Opter pour des alternatives réutilisables quand c’est permis

Avec la pandémie, je sais que c’est pas forcément facile d’imposer ses choix écoresponsables en milieu scolaire, mais on peut s’essayer pareil ! 

Mouchoirs en tissu vs. Mouchoirs en papier

Chez nous, les enfants ont toujours eu des paquets de mouchoirs en tissu avec un petit étui en coton pour leurs besoins en mouchage à l’école. On a vérifié avec les profs ou éducateurs si c’était vraiment un problème de ne pas apporter les « 2 boites de mouchoirs en papier » qui sont sur les listes de fournitures au début de l’année et pour la plupart, ils ont été très conciliants. 

rentrée écologique

Nourriture et eau

Nous autres, on est super équipés de ce côté-là ! Chaque enfant a une boite à lunch isotherme, une petite boite BENTO qui contient des ustensiles et des compartiments pour y ranger sandwich, crudités et fruits. On a aussi des petits ZipTop – qui sont des sacs à collations en silicone absolument MERVEILLEUX et qui nous permettent d’éviter d’acheter des collations individuellement emballées (ça nous arrive pareil à l’occasion, on est humains !). On ajoute une serviette de table en tissu (ou un mini-TSHU) à l’équation et le kit est complet !

Chaque membre de la famille a aussi une gourde isotherme à lui pour avoir de l’eau à portée de main en tout temps (moins de risques de partage de microbes aussi, si c’est le genre de chose qui vous préoccupe !).

Astuce no.7 identifiez TOUT

Je sais, c’est plate – et j’y ai résisté longtemps aussi… Mais quand on achète des affaires de qualité, c’est quand même chouette d’avoir une chance de les retrouver quand elles sont perdues !!!

Moi, pour faire ça le plus vite possible, j’utilise un sharpie et j’écris le nom des enfants sur les étiquettes des vêtements, sur une face de chaque crayon, la trousse, le cahier, alouette. Et si le Sharpie marche pas, je colle des petites étiquettes blanches. À partir de 6-7 ans, je laisse les enfants participer en écrivant eux-mêmes leur nom sur les articles qui ne sont pas trop petits et compliqués à manipuler ! #travaildequipe

Ça fait le tour de mes recommandations pour avoir une rentrée plus écolo cette année ! Ah – et une dernière petite astuce : n’oubliez pas de discuter avec vos enfants de votre démarche, c’est comme ça qu’ils deviendront plus sensibles à leurs choix en grandissant !

Marion Poirier
Follow me!

2 réflexions au sujet de « Mes 7 astuces pour une rentrée scolaire plus écolo »

  1. Oh! Ca donne le goût d’être maman , même à la rentrée !
    Même quand notre âge ne nous le permet plus !
    Une grand-maman qui a déjà dépassé ses 70 ans et a qui vous donnez un espoir du futur .
    Car Tshu prend soin de la Planète en offrant des Astuces pour changer le mode de vie , s’inspirant d’un comment faire quand il y a et qu’il y aura moins !
    Merci à Tshu

    1. Hahaha, merci!!! Merci beaucoup! ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.