TSHU, c’est vous.

Publié par

Dans mon premier article, je vous ai raconté que pour TSHU, tout a commencé par un voyage; une idée et ensuite un rêve. TSHU, c’était d’abord nous. De la genèse de TSHU jusqu’à la naissance de nos petits mouchoirs aux grandes ambitions. TSHU, c’était nous, Marion et moi.

TSHU_Marion-Thomas
photo: Jimmi Francoeur

Depuis le lancement de TSHU en mars 2014, plusieurs centaines de mouchoirs ont été adoptés. Non sans une certaine fierté, nous les avons vu quitter le nid. Il n’y a pas si longtemps, ils n’étaient qu’une esquisse. Ils allaient maintenant exister dans la vie de gens comme vous.

Nous nous sommes d’ailleurs rapidement rendus compte qu’il y avait autant d’histoires que de TSHU adoptés, que nos mouchoirs touchaient les gens à leur façon. La douceur, la folie, la planète, le panache, les pleurs, les rires, l’amour, la filiation, le beau, le précis, le travail, les détails, l’amour.

Pour un, c’est Gilbert; son mouchoir pour homme lui rappelle son père et son enfance passée à écouter les chansons de Bécaud. Il porte maintenant Gilbert dans sa pochette de veston.

TSHU_Pocket_horizontal

Pour un autre, c’est Henri et le clin d’œil au maillot blanc à pois rouges du Tour de France. Chaque jour après avoir pédalé jusqu’au bureau, Henri est là pour lui éponger le front.

Lorsque la vie est moins rose, c’est le mouchoir Edith qui essuie les larmes sur ses joues.

Que ce soit pour l’élégance ou pour son utilité, c’est un vrai bonheur pour nous de voir que nos TSHU sont non seulement adoptés, mais portés, utilisés et qu’ils font partie de vos vies.

Alors, il était temps pour nous de réaliser que, en fait, TSHU, c’est vous! Si bien qu’il s’agit maintenant du slogan officiel de la marque. Tout simplement parce que TSHU, c’est vous.

Vous aurez aussi remarqué que cela va de pair avec les noms de nos TSHU. Tous, sans exception, portent un prénom. Des clins d’œil au passé et, parfois, en lien avec vos propres histoires. Alors n’hésitez pas à nous faire parvenir vos histoires ou vos rêves de TSHU.

Dans les prochaines semaines, nous publierons une série de billets qui font suite à des rencontres avec vous. Nous y partagerons votre utilisation de TSHU et vos histoires, parce que TSHU, c’est vous.

 

Thomas Geissmann
Les derniers articles par Thomas Geissmann (tout voir)